la feuille poetique raymonde verney
Poésies contes fables nouvelles 

la feuille poetique raymonde verney Index du Forum

 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 bienvenue 
trivers le printemps

trivers le printemps


le printemps fort courtois salue un seigneur blanc
fâché d’être prié de s’en aller vers les monts enneigés
craignez le froid messire avancez doucement
notre compère lit ses textes imagés

j’ai l’âme d’un poète et je traduis des stances
du latin ou du grec, s’adressant à la rose
le troubadour badine au vu des circonstances
je suis le jardinier de toute fleur éclose

le bleuet effronté moque les fols espoirs
d’un amoureux âgé le pré dit au muguet
invite le céans dans le cercle des soirs
damoiselle lilas séduit par son caquet.

Raymonde verney



la rose de la st valentin

l'oiseau de lune


L’Oiseau de lune a fugué ce soir
Trompant le garde il s’est laissé choir
Sur un caillou non loin des lagunes

Reflet d’espoir, son envol prudent
vers un ciel bas serait obsédant
la liberté ! fuir les vieilles lunes

un fol désir, voir un roitelet
l’hiver porter un doux mantelet
croiser le vent dans les rues gelées


une colombe au sourire bleu
pleure un amant mais l’oiseau de feu
la séduira sous l’arche des fées.

Raymonde verney



Navigation
Accueil
Forum
Membres
FAQ
Rechercher
Liens
Créer un forum gratuit
Statistiques
Nous avons 34 membres enregistrés
L’utilisateur enregistré le plus récent est sollys19xx

Nos membres ont posté un total de 3040 messages dans 887 sujets
 
Sondage
Pas de sondage actuellement


Vous devez être identifié pour voter

Bienvenue
Votre texte ici
 
News
Auteur:raymonde Posté le:Dim 22 Avr - 15:43 (2018)trivers le printemps

trivers le printemps


le printemps fort courtois salue un seigneur blanc
fâché d’être prié de s’en aller vers les monts enneigés
craignez le froid messire avancez doucement
notre compère lit ses textes imagés

j’ai l’âme d’un poète et je traduis des stances
du latin ou du grec, s’adressant à la rose
le troubadour badine au vu des circonstances
je suis le jardinier de toute fleur éclose

le bleuet effronté moque les fols espoirs
d’un amoureux âgé le pré dit au muguet
invite le céans dans le cercle des soirs
damoiselle lilas séduit par son caquet.

Raymonde verney






[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Ven 23 Mar - 18:56 (2018)MA PLUME BANDOLLIERE
MA PLUME BANDOLLIERE



[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Jeu 1 Mar - 18:30 (2018)CONTE POUR MELODY


  
  
Un poussin s’est perdu la prairie est si vaste 
sa liberté fort neuve étonne les oiseaux 
Un lézard qui flanait semblait enthousiaste 
Il voit un hérisson moqué par des moineaux 
  
Plus loin court un lapin il fuit  les rayons chauds 
D’un soleil estival- gentille grenouille 
Dit-il croisant la dame- avez-vous peur des mots ? 
-Mais quelle question ! suis-je une citrouille ? 
  
Ecrivez moi un conte et voici une gomme 
du papier, un crayon pour quoi ? disent les prés 
Le lapin grand rêveur répond je m’en vais faire un somme 
Cette dame est douée et j’aime ses sonnets 
  
Ainsi fut fait le soir aventureux remit 
Un carnet joli, mince ,au lapin des nuages 
La dame grenouille une carotte offrit 
Au lapin si mignon et des contes volages 
  
Nb le lapin amoureux offrit un éventail 
A sa belle conteuse aux yeux dorés si tendres. 
  
Raymonde verney 
  


[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Ven 16 Fév - 22:37 (2018)la rose de la st valentin
la rose de la st valentin


[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Ven 9 Fév - 18:31 (2018)triplette l'oiseau de lune
L’oiseau de lune


L’Oiseau de lune a fugué ce soir
Trompant le garde il s’est laissé choir
Sur un caillou non loin des lagunes

Reflet d’espoir, son envol prudent
vers un ciel bas serait obsédant
la liberté ! fuir les vieilles lunes

un fol désir, voir un roitelet
l’hiver porter un doux mantelet
croiser le vent dans les rues gelées


une colombe au sourire bleu
pleure un amant mais l’oiseau de feu
la séduira sous l’arche des fées.

Raymonde verney




[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Dim 17 Déc - 17:20 (2017)NOEL

Noël

sapin roi d’un hiver aux pentes doucereuses
le soir bel orateur te terrasse d’ennuis
-recense les cadeaux !étouffe tous les bruits
cette veillée unique a des heures poreuses

lumières au son d’or allumez vos bougies
guirlandes, cœur de houx aux ombres assagies
brillez resplendissez pour ensencer NOEL-
Le prince des forêts dit sur un ton de fiel

-Oubliez-moi mon cher près de la cheminée
Allez vous reposer voyez ces chocolats
Sont-ils réjouissants !taisez vos falbalas
Céant je suis le maître et je ferme l’année

Une crèche bleutée, un nouveau né charmant
Veillé par un archange irréel, faux semblant
La messe de minuit invite ses adeptes
La sainte eucharistie a détrôné les sectes.

Raymonde verney



[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Ven 3 Nov - 20:34 (2017)Un petit flocon de neige1
Un petit flocon de neige1
Conte


Le petit flocon de neige quitte la montagne gelée sa décision est prise
Aujourd’hui il prend son baluchon et à pieds dévale la pente gelée
Pourquoi partir ? demande une colombe je veux découvrir la ville ,ses lumières
Je sais que pour NOEL les lumières seront resplendissantes ,je veux voir les vitrines
Décorées de boules dorées je désire fêter NOEL avec ma tante HARA elle habite une tour
En ivoire blanc dans la ville de QUEZA .alors le petit flocon se met en marche il traverse des forêts rudes où les loups sont nombreux ,la nuit il dort près des sapins qui le protègent
Les oiseaux ,ceux qui n’ont pas émigré lui donnent à manger de petits gâteaux délicieux
Il est attendrissant les lutins des bois lui donnent de bons conseils fais attention petit flocon
Lorsque tu longeras l’abîme des renards blancs ,le vent souffle très fort et tu pourrais tomber
Dans cet abîme sois prudent marche le long des arbres ;le petit écoutait ces conseils et remerciait les gentils lutins de leurs attentions. La marche était pénible et la nuit l’effrayait beaucoup mais il fallait continuer ,marcher toujours marcher car NOEL approchait et il désirait tant voir admirer la ville ,ses lumières et bien entendu revoir sa tante HARA
J’ai oublié tant j’avais hâte d’écrire ce conte de vous donner le nom de mon petit flocon il s’appelle OURY il fait partie d’une famille fort connue appelée LES FLOCONS D’VOIRE
Son grand père était le grand flocon sage c’est lui qui donnait les ordres exemple
En hiver lorsqu’il neige tous les flocons de neige doivent se rendre à un lieu de rassemblement il s’agit de l’étoile polaire ensuite à une heure précise souvent à minuit le flocon sage donne l’ordre aux petits flocons de se disperser et de parcourir le monde
Maintenant vous savez comment tombe la neige .

A SUIVRE
RAYMONDE VERNEY

[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Ven 3 Nov - 13:41 (2017)Trivers la ronde des fées

La nuit éteint ses bruits le rendez-vous des fées
A lieu près du sapin un arbre millénaire
Il connaît la magie et les langues codées
Les pigeons de retour suivent le rai lunaire


Unique !ce moment où la forêt reçoit
Une assemblée occulte aux rites établis
Les astres ont dit oui car la ville Boussoit
Possède des pouvoirs, leurs dons non point faiblis


ADA fait un discours assise sur la mousse
Près de la source bleue « aux jours sans lendemains
Succède la lumière et notre lune rousse
Protège les humains du charme des malins.

Raymonde verney


[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Lun 23 Oct - 16:55 (2017)rimes suivies le livre

RIMES SUIVIES

LE LIVRE…


Créer son propre livre et exploser les ventes
Vous êtes écrivaine ! ( une des plus brillantes
Nous mettrons en valeur ce talent acclamé)
Notre Maison connue a pour nom Danamé
Contactez-nous très vite effeuillez nos brochures
Nos graphistes experts ciblent les couvertures
Vos poèmes sauront conquérir le lecteur
Impatient de lire un merveilleux auteur
Je lis puis j’étudie et je vois des lacunes
Les prix sont aberrants faisons parler les runes
Certes j’éditerai me confirme le tarot
Editeurs sur le net, tel imprimeur chérot
J’hésite à me lancer comparons les offres
L’ordinateur muet me voit manger des gaufres
Période de stress… j’incarne le glouton
Je flirte sur le web je ne suis pas un thon
Mon argent je l’épargne enfin…j’assume mes dépenses
Mon époux veut dîner chéri je suis en transes
Peu me chaut j’ai très faim !! tiens mange ce muffin
c’est parfait j’ai trouvé, j’édite dès demain
Créer son propre livre et exploser les ventes
Vous êtes écrivaine ! ( une des plus brillantes).


Raymonde verney



[ voir les commentaires ]
Auteur:raymonde Posté le:Mar 26 Sep - 17:34 (2017)l'automne déjà rimes serpentines
L’automne déjà…
[/url]
1-2 :Selon le schéma 1→AABB* - CCBB* - DDBB* - EEBB*, avec B* comme refrain :
Le soleil au déclin un vent sournois moqueur
L’automne serait là… je gage mon humeur
Brouillard fort matinal en ses aubes givrées
Une pluie en sourdine et des gouttes bradées

Hélas ! mon bel été ton âge dissolu
Effraye la saison dont tu n’es point l’élu
Brume grise, étendard sur les villes navrées
Une pluie en sourdine et ses gouttes bradées

Malheureuse !je fouille un cagibi muet
Fébrile je défroisse un parka désuet
Argument mal aimé de nos chères ondées
Une pluie en sourdine et ses gouttes bradées

Des rayons doucereux, dont le rictus pervers
M’enchanterait sans doute ? effeuillons ces revers
Les arbres en colère ,et les feuilles boudées
Une pluie en sourdine et ses gouttes bradées.

Raymonde verney.


[ voir les commentaires ]
Auteur:Céline Posté le:Ven 25 Aoû - 17:17 (2017)Gantées de Pourpre et d'Or



Gantées de Pourpre et d'Or


Gantées de pourpre et d'or,
S'égrènent les secondes
Chantant les clairs de lune


Et les amours s'écrivent
En minutes de perle
Aux instants lumineux.


Les plumes nonchalantes
Peignent le bel été
Sur la page docile.


Passé, présent mêlés
Au creux de notre cœur,
S'éloigne le silence.


Murmures insistants,
Clairières éblouies,
Se goûte le moment.


Les ombres oubliées
Glissent dans la mémoire
En barque d'émotion.


[ voir les commentaires ]
Auteur:epervier Posté le:Sam 12 Aoû - 17:47 (2017)Chagrin
Chagrin,
Partir sans faillir disait l’ami titubant. Ouvrir l’instant pour assagir la confusion.
Un trac, continuation; un mal sans fin. Jouissif au lointain, nuit qui chantait
Un air flottant parmi l’obscur si flou. J’avais appris qu’il y a signification à
L’ignorant.
Pourtant aux confins d’un suivi, j’offrais un moi, las d’un savoir connu.

André, épervier
*Lipogramme sans E

[ voir les commentaires ]

 Chat 
 
resize

Recherche Google
Google
Bienvenue

La date/heure actuelle est Aujourd’hui à 12:12 (2018)

Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Connexion
Nom d’utilisateur:  
Mot de passe:  
 Connexion auto

J’ai oublié mon mot de passe
Vous n'avez pas encore de compte ?
Vous pouvez vous enregistrer
Derniers sujets
» trivers le printemps
par raymonde le Dim 22 Avr - 15:43 (2018)

» MA PLUME BANDOLLIERE
par raymonde le Ven 23 Mar - 18:56 (2018)

» CONTE POUR MELODY
par raymonde le Jeu 1 Mar - 18:30 (2018)

» la rose de la st valentin
par raymonde le Ven 16 Fév - 22:37 (2018)

» triplette l'oiseau de lune
par raymonde le Ven 9 Fév - 18:31 (2018)

» NOEL
par raymonde le Dim 17 Déc - 17:20 (2017)

» Un petit flocon de neige1
par raymonde le Ven 3 Nov - 20:34 (2017)

» Trivers la ronde des fées
par raymonde le Ven 3 Nov - 13:41 (2017)

» rimes suivies le livre
par raymonde le Lun 23 Oct - 16:55 (2017)

» Gantées de Pourpre et d'Or
par raymonde le Mar 26 Sep - 17:51 (2017)

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 0 utilisateur en ligne : 0 Enregistré, 0 Invisible, 0 Invité et 0 Moteur de recherche

Utilisateurs enregistrés : Aucun

[ Voir toute la liste ]

Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 22 le Lun 3 Déc - 20:49 (2012)
 

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
-- Template created by dav.bo=> Dbstyle --
-- Design by Miss Kay © 2009 --